Les trois finalités de la sexualité chrétienne

Les trois finalités de la sexualité chrétienne

Selon la Bible, la sexualité a trois finalités : la procréation, le plaisir et l’amour.

Pour l’apprécier à sa juste valeur, encore faut-il faut connaitre sa raison d’être, sons sens. Qui d’autre que son Créateur saurait mieux l’expliquer ? 

La procréation

C’est le sens utilitaire de la sexualité, sans lequel l’humanité n’en serait pas là. A l’origine, Dieu a donné au premier couple humain un ordre bien particulier : « Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez » (Genèse 1.28). Avoir des enfants pour un couple qui s’aime est une bénédiction, mais ce n’est pas sa seule raison d’être. En effet, dans le Nouveau Testament, ni Jésus ni aucun des apôtres ne parlent de l’importance de la procréation en parlant du mariage.

Je m'inscris

Je m'abonne

Les trois finalités de la sexualité chrétienne

Le plaisir

Le plaisir sexuel est une création divine, un cadeau merveilleux qui a été donné pour le bien de l’homme et la femme. Il peut renforcer l’amour quand il est donné et partagé dans le respect et le souci de l’autre. Non seulement La Bible ne donne aucune condamnation du plaisir sexuel, mais elle en parle avec beauté et sans tabou (Le Cantique des Cantiques, Proverbes 5.18-19). Dans le Nouveau Testament, l’apôtre Paul, en s’adressant à ceux dénigraient le mariage, a déclaré : « Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejeté, pourvu qu’on le prenne avec actions de grâces » (1 Timothée 4.4) Plus lion, Paul parle de Dieu «… qui nous donne avec abondance toutes choses pour que nous en jouissions » (1 Timothée 6.17). Dans son épître aux Corinthiens, il conseille aux époux de « ne pas se priver l’un de l’autre » (1 Cor 7.5).

L’amour

L’homme a été créé par Dieu pour être aimé et pour aimer. La sexualité sans amour peut être comparée à un instinct, comme celui de manger et de boire. Un couple qui ferait l’amour comme il mange ne serait pas un modèle de bonheur. La sexualité arrache l’homme à son égoïsme. voir l’intimité…

Le seul aspect physique de la relation qui unit l’homme et la femme ne donne pas à la sexualité sa pleine valeur, mais elle prend tout son sens quand elle exprime l’amour, l’engagement, la confiance, la tendresse. Les chrétiens, en s’appuyant sur l’enseignement de la Bible, croient que la sexualité trouve pleinement sa place dans le cadre du mariage.

Les trois finalités de la sexualité chrétienne sont claires

AMTP le 17/12/13 D’après l’article « Amour, sexualité, mariage selon la Bible ».  Robert Somerville, paru dans Les Cahiers de l’Ecole Pastorale, n°68 – 2e trimestre 2008, Croire-Publications, Paris.

Profils féminins

Profils masculins

Appli mobile jetunoo Android

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *