Heureux célibataire… Mais encore plus heureux en couple !

… Quelques mois plus tard, nous nous sommes dit « Oui ».

Heureux célibataire… Mais encore plus heureux en couple !

Je me suis converti à l’âge de 16 ans. Comme pour mon épouse, je pensais que je me marierai autour de 23 ans. Chaque jour, je priais pour que Dieu me conduise auprès de celle qu’il me préparait. Et je dois avouer que j’étais un peu dans l’utopie concernant la réalisation de cette prière.

Je m’attendais à ce que le Seigneur me fasse découvrir une belle jeune femme qui tomberait folle amoureuse de moi… C’est bien ce qui m’est arrivé à l’âge de 30 ans, mais je ne me doutais pas que ce ne serait pas la bonne.

Je n’émets pas l’ombre d’un doute que cette jeune femme avait beaucoup de qualités, mais j’ai découvert que cela était plus complexe de découvrir l’épouse idéale et qu’il ne suffisait pas de partager la même foi. Notre relation amicale n’a duré que quelques mois et nous avons rompu.

A partir de ce moment, le célibat a été très lourd à gérer pour moi. J’ai vécu une crise émotionnelle qui a été très difficile à gérer. Cela à renvoyé à beaucoup de chose que je devais traiter intérieurement avant d’envisager de rencontrer quelqu’un.

Je me suis donc lancé dans un travail sur moi-même pendant plusieurs mois. J’ai cheminé avec des remises en cause, j’ai repensé et approfondi ma foi. Et à partir de là, ma conception du mariage n’était plus naïve. Je savais qu’il était important de conserver des critères, mais surtout d’être au clair avec mon identité.

Et ce qui est étonnant, c’est qu’une fois ces choses acceptées, j’ai vécu avec joie mon célibat. Heureux du don que Dieu m’avait fait et du temps que cela me donnait pour le service du Seigneur.

Je m'inscris

Choisir un forfait

On ne peut pas être heureux avec une autre personne si on n’est pas heureux d’abord avec soi-même.

Je me suis rendu compte qu’en fait, enfin  j’étais prêt à rencontrer la bonne personne, celle que Dieu voulait pour moi. Parce qu’on ne peut pas être heureux avec une autre personne si on n’est pas heureux d’abord avec soi-même.

C’est alors que je suis devenu actif sur le site Jetunoo. J’ai eu l’occasion d’échanger par mail avec différentes personnes, et même de boire un café avec certaines prétendantes. C’était libérateur de savoir que je pouvais aller à ces rencontres sans me dire qu’il fallait que cette relation soit concluante. Cela m’a permis de rencontrer de belles personnes, mais sans que cela ne soit concluant.

Jusqu’à ce 17 mars 2016 où un profil à particulièrement attiré mon attention. Sa description révélait une personne intéressante. Alors je me suis lancé, je lui ai envoyé un mail et… Elle a répondu.

Suite à quelques échanges, nous avons décidé de discuter par Skype. J’aurais aimé avec tout ce que l’on partageait en commun passr un temps avec celui que nous aimions le plus, Jésus. Et je n’ai pas eu le temps de lui proposer qu’elle en a pris l’initiative. Nous avons remis nos échanges entre les mains du Seigneur. Et là, je me suis dit qu’il fallait vraiment que l’on se rencontre.

Après quelques sorties, cela était évident. Esther était celle que le Seigneur m’avait préparé. Nous nous sommes fiancés le jour de son anniversaire au château de Villandry et quelques mois plus tard, nous nous sommes dit « Oui ».

Aujourd’hui nous sommes les heureux parents d’une petite fille qui nous comble de bonheur.

Et tout cela, grâce à l’intermédiaire du site Jetunoo. Un grand merci Gilles et Anne-Marie pour votre site qui rend tant de service.

Profils féminins

Profils masculins

Tous droits réservés GP 12/2018

Site chrétien de rencontres | Un pasteur témoigne

En tant que pasteur, pourquoi je recommande un site de rencontre d’orientation chrétienne ?

Site chrétien de rencontres | Un pasteur témoigne

Je suis Fabien FOURCASSE, pasteur de l’Eglise Baptiste d’Amiens. Régulièrement, j’ai l’occasion au cours de mes entretiens pastoraux de rencontrer des célibataires en âge de se marier. Souvent, ils n’osent pas trop s’exprimer sur leur désir de rencontrer une personne du sexe opposé, et surtout pas devant « le pasteur » en pensant qu’un homme d’Eglise ne peut pas s’imaginer tout ce que comporte leur sexualité (entre fantasme à corriger et besoin d’affection légitime). Alors c’est moi qui mets les pieds dans le plat.

« Sur le plan relationnel, où en es-tu ? ». Et j’ajoute quelques éléments de mon parcours de vie sur la période où j’étais célibataire et sur ma rencontre avec Esther, mon épouse. La confiance est alors créée et les langues commencent à se délier sur le désir de rencontrer l’ « âme sœur ».

Parce que rencontrer quelqu’un dans nos Eglises n’est pas toujours simple. Alors je n’ai aucune gêne à proposer à ces personnes de s’inscrire sur un site de rencontre chrétien.

Je m'inscris

Choisir un forfait

Quelques motifs qui me permettent d’encourager cette démarche :

1) Parce que ça ouvre des perspectives de rencontres plus larges. Beaucoup d’Eglises se trouvent dans des coins isolés (c’était mon cas lorsque j’étais pasteur en Vendée), ou n’ont pas beaucoup de membres. Ce qui fait que nous n’avons pas l’occasion de rencontrer la personne qui pourra nous correspondre.

2) Parce qu’il est important de ne pas trop modifier ses critères de recherche. Toutes les personnes de notre entourage ne nous correspondent pas. Il est légitime de trouver un partenaire de notre âge, qui corresponde à nos attentes physiques, à notre niveau social, mais surtout à notre spiritualité.

3) Parce que l’on est chrétien et que l’on veut rencontrer une personne qui partage les mêmes convictions que nous. L’Ecriture nous invite à vivre une relation de couple avec une personne qui  pourra partager mes expériences spirituelles et ainsi pouvoir s’encourager mutuellement.

4) Parce que l’on a besoin d’un entremetteur et que l’on n’a pas toujours la personne qui peut l’être. Cela peut être compliqué d’exprimer ses sentiments dans un contexte d’Eglise. Par l’intermédiaire d’un site, on sait que le motif de nos échanges est de parler « rencontre » que l’on souhaite voir aboutir par une relation sérieuse.

5) Parce que notre agenda ne nous permet pas d’aller dans des lieux où l’on pourrait dialoguer avec d’autres célibataires ou que ces moments de partage sont trop rapides. Le site de rencontre permet de découvrir des profils à notre rythme.

6) Parce qu’un site de rencontre chrétien permet de découvrir des profils qui pourront nous correspondre grâce à des descriptions précises ainsi que par des outils de personnalité.

7) Parce qu’ internet est aussi un outil au service de l’Eglise. On l’utilise pour des cultes en ligne, pour diffuser des chants, pour communiquer par des réseaux sociaux, ou recevoir une méditation quotidienne. Alors pourquoi pas pour créer une relation qui deviendra vraie et concrète ?

Alors oui, aujourd’hui, si nous sommes au clair sur la personne que l’on recherche et sur les recommandations d’usage, nous aussi en tant que croyants, nous pouvons utiliser ce moyen de rencontre qui offre un superbe outil de mise en relation qui pourra permettre l’épanouissement de nombreux couples.

Profils féminins

Profils masculins