Je veux rencontrer une femme chrétienne | La création d’Eve

L’origine du monde n’est pas oeuvre de peintre mais bien l’acte créationnel qui offre à l’homme un vis-à-vis pour sa vie…

Je veux rencontrer une femme chrétienne | La création d’Eve

Le Seigneur Dieu fit tomber une torpeur sur l’homme, qui s’endormit ; il prit une de ses côtes et referma la chair à sa place. Le Seigneur Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise à l’homme, et il l’amena vers l’homme. Genèse chapitre 2.21-22

Devons-nous comprendre ce texte au sens littéral, comme une divine chirurgie sous anesthésie divine ? Cela n’est pas précisé. Mais il est clair que quelque chose de profond et de mystérieux poussa Adam, lorsqu’il vit Eve, à se lancer dans le premier poème d’amour de l’Histoire même si cela ne pouvait encore être une rencontre chrétienne:

Cette fois, c’est l’os de mes os,

La chair de ma chair,

Celle-ci, on l’appellera « femme »

Car c’est de l’homme qu’elle a été prise

Genèse 2 Verset 23

Le symbolisme de la création d’Eve

Qu’Eve soit prise de l’un des côtés de l’homme a paru d’une grande signification symbolique à de nombreux commentateurs. Pierre Lombard, deux ou trois ans avant de devenir évêque de Paris en 1159, écrit dans son fameux traité de la doctrine chrétienne Le Livre des sentences : « Eve n’a pas été prise des pieds d’Adam pour être son esclave, ni de sa tête pour être son seigneur, mais de son côté pour être sa partenaire. » Et Matthew Henry, dans son commentaire biblique de 1704, inspiré probablement des propos de Pierre Lombard, écrivit qu’Eve « n’était pas tirée de la tête pour le dominer, ni de son pied pour être piétinée, mais de son côté pour être son égale, sous le bras pour être protégée et près du cou pour être aimée ».

Je veux rencontrer une femme chrétienne | La création d’Eve

Il est vrai que dans la plupart des sociétés, le mariage est une institution reconnue et réglementée. Mais il n’est pas une invention humaine. L’enseignement chrétien concernant le mariage commence avec l’affirmation joyeuse que l’idée vient de Dieu et non de nous. Comme le dit bien la préface de la Liturgie de mariage de 1662, il fut « institué de Dieu lui-même au temps de l’innocence de l’homme ».

Pour approfondir, lire le Cantique des cantiques 2.14-17

14 – Ma colombe, [qui te tiens] dans les fentes du rocher, dans les cachettes des lieux escarpés, montre-moi ton visage, fais-moi entendre ta voix; car ta voix est douce et ton visage est agréable15 – Prenez-nous les renards, les petits renards qui ravagent les vignes, car nos vignes sont en fleur.16 – Mon bien-aimé est à moi et je suis à lui, qui paît parmi les lis,17 – jusqu’à ce que l’aube se lève et que les ombres fuient. Tourne-toi; sois semblable, mon bien-aimé, à la gazelle ou au faon des biches sur les montagnes de Béther

« Méditation quotidienne de la Genèse à l’Apocalypse – Une année avec la Bible », John STOTT, Aux Editions de « Ligue pour la Lecture de la Bible' » BP 728, 26007 VALENCE Cedex.

Ecoutez l’article audio

Profils féminins

Profils masculins

Appli mobile jetunoo Android

 

Une pensée sur “Je veux rencontrer une femme chrétienne | La création d’Eve”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *