Le mariage et ses « dérives » signe des temps | Mariage chrétien

Le  mariage chrétien a subit des bouleversements  majeurs

Le mariage et ses « dérives » signe des temps | Mariage chrétien

Les repères  habituels,  hérités  de  plusieurs  siècles  de  judéo-christianisme,  tombent progressivement les uns après les autres.

Serge Chaumier, sociologue, écrivait dans Libération : « Le mariage comme  unité de  base  pour l’organisation  du  social  est  une  hérésie  héritée  d’un  positivisme  qui  n’a  que  trop  emprunté  au modèle chrétien ». Les propos plus nuancés de François de Singly, spécialiste en sociologie de la famille, sont aussi révélateurs :

« Depuis les années 1970, la fonction principale du mariage s’est dissoute… Le mariage n’est plus un garant de l’ordre social et économique. Son sens est devenu flou, toutes les enquêtes le démontrent, même chez ceux et celles qui se marient (à l’exception d’une minorité de croyants). Ils  déclarent  souvent  que  l’intérêt  du  mariage chrétien réside  principalement  dans  le  jour  de  cette cérémonie : on se marie pour avoir son mariage ! »

Le cérémonial du mariage chrétien

 Cet auteur souligne à la fois la dissolution du mariage, et en même temps son attrait. Il va jusqu’à plaider pour une ouverture du mariage aux homosexuels dans la suite de son article. Nous pourrions multiplier les citations et faire un constat alarmant de la situation. Pourtant, à la lumière de la Bible, nous ne devrions pas trop être surpris.

Le  christianisme  a  progressivement  influencé  la  société  occidentale  pour  imposer,  parfois  de manière hypocrite, une sorte de mariage  se  rapprochant  de l’idéal biblique. Mais  cette  influence s’estompe  de  plus  en  plus  avec  la  «sécularisation »  et  ses  nouvelles  données.  L’être  humain continue sa progression vers l’établissement de « l’homme sans loi », «l’inique» (2 Th 2.8). Jésus annonçait les «progrès de l’iniquité et le refroidissement de l’amour du plus grand  nombre»  (Mt 24.12). Dans ce même contexte, II annonce : « Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas » (v. 35).

Pour ceux qui ont fait le choix de suivre le Christ et ses paroles, le mariage devra être honoré (Hé13.4). Ce que Dieu a uni, nous ne devons pas le séparer (Mt 19.6). Jésus nous renvoie à l’institution initiale du mariage, lors de la création. Dans ce chapitre de Matthieu, comme dans toute la Bible, le mariage chrétien ne se conçoit qu’entre un homme et une femme. C’est un engagement mutuel à vie, et non une  sorte  de  CDD,  même  si  Jésus  évoque  au  moins  une  clause  restrictive  pouvant  annuler  le mariage (v. 9).

A  la  lumière  de  la  parole  de  Dieu,  ces  dérivés  du  mariage  qui  réduisent  ou  annulent  la  notion d’engagement  réciproque  –  comme  le  concubinage  ou  le  Pacs  –  ne  peuvent  s’envisager  pour  un chrétien soucieux de rechercher la volonté de Dieu (1). Le mariage renvoie à l’Alliance de Dieu envers nous,  même  si  nous  ne pouvons  pas  affirmer  qu’il  est  un  « sacrement ».  La  dissolution  de  cette « institution » ne présage rien de bon pour notre société. Mais nous avons confiance en Celui qui est fidèle envers nous et qui nous appelle à être fidèle dans nos engagements.

Reynald KOZYCKI 

Je m'inscris

Je m'abonne

Le mariage et ses « dérives », signe des temps | Mariage chrétien

1-Pour aller plus loin, on peut lire avec profit la brochure de la commission théologique des CAEF; Mariage, divorce, remariage ou les articles d’Henri Blocher « Mariage et cohabitation. Perspective biblique et théologique », Fac-Réflexion, n°l 6, avril 1990 et Michel Johner « La célébration religieuse du mariage étendue au PACS ou au concubinage ? », Etincelle n°l, Edition Kerygma (ces deux derniers articles sont aussi accessibles sur internet en y accédant par un moteur de recherche).

Avec l’aimable autorisation de: Servir en l’attendant. Article tiré du N°6. Novembre-Décembre 2004. Tous droits réservés. C.A.E.F., Communautés et Assemblées Evangéliques de France.

Profils féminins

Profils masculins

Appli mobile jetunoo Android

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *