Interview-témoignage de Caro et Seb | Mariage avec jetunoo

Premier mariage connu pour jetunoo

Interview-témoignage de Caro et Seb | Mariage avec jetunoo

Comment avez-vous connu Jetunoo.fr ?

Seb : Par des amis

Caro : Par des amis

Qu’est-ce qui vous a plu sur le site ?

Caro : D’abord l’initiative du site, même si ce n’est pas le premier ; davantage tourné vers les chrétiens (évangéliques)

Seb : Le fait que ce soit tout neuf, un nouveau départ, tout le monde est plus motivé, (gestionnaires du site et les inscrits), questionnaires concrets…

Comment avez-vous démarré votre relation ?

Caro et Seb : Très rapidement, au bout de dix jours malgré la distance (+ de 500 kms)

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui hésitent à utiliser notre site ?

Caro et Seb : Si vous êtes prêt(e)s à rencontrer votre futur conjoint, toutes les occasions peuvent être bonnes et doivent donc être saisies… même internet Smile

A quel moment votre conviction s’est forgée que votre rencontre est la bonne ?

Caro : J’ai tout de suite « perçu » que Seb était quelqu’un de valeur en qui je pouvais avoir confiance : nous avions plein de centres d’intérêts communs, nous avions eu des contacts avec plusieurs associations communes (le SEL, Portes Ouvertes…) etc. Même si notre relation devait ne pas aboutir sur un engagement de vie, je savais qu’il pourrait être un très bon ami: le début d’un nouveau réseau de connaissances…masculinesSmile. Ma conviction de mon engagement avec Seb s’est forgée (très rapidement !) au fil de nos rencontres.

Seb : J’ai trouvé Caroline très jolie sur ses photos de profil, nos centres d’intérêts étaient communs, ainsi que nos points de vue sur les fondements de la vie à deux. Dès les premiers messages, j’ai perçu une sensibilité chez elle que j’apprécie aujourd’hui !!

Interview-témoignage de Caro et Seb | Mariage avec jetunoo

Se rencontrer sur le web, c’est spirituel ou c’est mondain ?

Caro et Seb : Ni l’un ni l’autre, bien au contraire ! Wink internet n’est qu’un « moyen » de notre temps pour prendre contact, et ne se substitue en rien à la suite de la vie de couple chrétien. Si cela permet à deux enfants de Dieu de se rencontrer, alors c’est « spirituel ».

Selon vous y-a-t-il plus de risque de se planter en faisant d’abord connaissance d’une manière « dématérialisée »?

Caro et Seb : Cela dépend des intentions et de la maturité des personnes concernées. De manière générale, il ne faut pas faire durer la relation immatérielle car l’écrit peut filtrer certains aspects de la réalité et laisser l’imaginaire prendre le dessus.

Comment encourageriez-vous des célibataires chrétiens en attente ?

Caro et Seb : Pour ceux qui n’ont pas encore franchi le pas via internet, c’est certainement le bon moment ! Pour d’autres qui ont vécu un ou des échecs, ne vous découragez pas ! Un échec, qu’il soit sur internet ou au hasard de votre quotidien, ne doit pas empêcher une prochaine belle rencontre !

2014-05-10

Je m'inscris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *